webleads-tracker

Témoignage TEG

 

 

questionQuelle était votre problématique à l’initiative du projet ?

Jacqueline BEUGNETTE : «Notre besoin était de connaître la rentabilité de nos chantiers. Nous avions déjà un logiciel qui était censé faire ce travail… Onaya, pour ne pas le citer. Nous rencontrions de nombreuses difficultés avec ce logiciel…  Etait-ce de notre faute ? De celle de notre intégrateur ? Tout ce que je peux affirmer c’est que ce logiciel n’a jamais fonctionné correctement, ni répondu à nos attentes. Cela a duré plusieurs années. Puis, nous avons finalement pris la décision de changer de logiciel. Nous sommes partis sur une recherche globale et nous sommes rendus à Batimat en 2015. Là, nous avons découvert Codial »

 

questionEn quoi CODIAL vous a-t-il convaincu ?

Jacqueline BEUGNETTE : «Nous avons été vraiment surpris car une personne nous a fait une démonstration du logiciel directement sur le stand. On en s’y attendait pas ! Et de suite, le logiciel nous a paru très simple et convivial. De retour du salon, M. Hammy de INFORBAT 57 nous a contactés, et par le pur des hasards, il se trouve que nous le connaissions déjà par ailleurs. Ce fut une bonne surprise !

 

Nous avons de fait comparé beaucoup avec Onaya et c’est toute la partie hors chiffrage qui nous a convaincus. Nos chargés d’affaires se sont rapidement adaptés à Codial, sans être perturbés.

 

Notre exigence de base était qu’au niveau du chiffrage, Codial devait nous apporter au moins la même chose qu’Onaya et surtout pas moins. Et on l’a eu ! Pour nous, le reste n’était que du plus.

Plus que la fonctionnalité, c’est le contexte général qui nous a plu, on s’est senti suivis.   »

 

questionQuels bénéfices CODIAL vous apporte-t-il au quotidien ?

Jacqueline BEUGNETTE : « Aujourd’hui, les chargés d’affaires n’envoient plus de commandes papier aux fournisseurs.  tout se fait sur Codial, et les commandes s’envoient même par mail et non plus par courrier. On gagne en temps et en fiabilité !

 

J’ai été surprise de la rapidité d’adaptation de mes chargés d’affaires, car il leur a fallu seulement 2 mois pour s’habituer à Codial ! Je ne m’attendais pas à une adaptation aussi rapide !

 

On utilise les chantiers (ou les projets comme vous les appelez) qui sont créés au moment de la commande. Nous avons créé des chantiers particuliers pour les gros clients pour lesquels on fait du dépannage, et on classe tout dedans :  les devis, les commandes… ça nous permet d’avoir une vue d’ensemble sur nos gros clients. Sur certaines commandes clients, il nous arrive de facturer des situations. On intègre également ces situations dans le chantier.

 

Pour le dépannage en régie, on se rend chez le client, on établit un bon de travail puis on le saisit. On appelle cela bon de travail mais ce sont en réalité des bons de livraison que nous avons adaptés. On y renseigne les heures passées, les trajets…. Ensuite, les techniciens ont juste à tarifer la partie technique, ce qui leur fait gagner du temps ! Nous travaillons ainsi pour les interventions en attendant l’intégration prochaine du module « bons d’intervention ». C’est volontaire de notre part car on voulait mettre en place correctement le socle standard et maîtriser ce socle avant d’introduire des modules. D’expérience, je sais que si la base n’est pas maîtrisée correctement, après tout part de travers…

 

On a également créé un chantier pour les petits devis de moins de 3000 € pour avoir une vision globale de tous ces petits travaux. Cela m’est très utile car je peux suivre la rentabilité globale de tous ces petits travaux, c’est un indicateur important pour moi.

 

L’avantage qui a réellement été visible, c’est qu’avant Codial, tous les techniciens préparaient les bons à la main sur un papier et je devais tout ressaisir. Vous n’imaginez pas le travail que ça représentait ! Maintenant, je contrôle rapidement directement sur Codial je n’ai plus qu’à transférer en facture, ça va beaucoup plus vite !

 

En résumé, on chiffrait sous Onaya et on facturait sur Sage, et le tout sans passerelle, c’est la raison pour laquelle je devais tout ressaisir, je n’avais pas le choix. Quand on a eu Codial, c’était même trop simple : nous n’avions plus tout ce travail de saisie, ressaisie à faire !

 

Codial nous a permis de nous organiser en fonction des affaires, des différentes prestations et analyser toutes ces données. Cette année, je vais avoir les chiffres complets en terme de rentabilité car tout est sous Codial. Je suis impatiente de tirer le trait du bilan !

 

Mon mari a un gros avantage lors de la négociation de prix car, avec les voyants de marge, on voit directement où l’on va ! Ainsi, il n’y a plus de ventes à perte, les commerciaux connaissent toutes les données dès la négociation, cela nous a permis de rentrer dans une enseigne.

On a notre pourcentage de marge nette, et selon la situation on peut revoir les marges.

Avant, ils faisaient un amalgame entre la marge et le bénéfice. Aujourd’hui, on distingue les 2 et je n’ai plus d’erreur de chiffrage par rapport aux marges ! Et tout cela grâce à nos petits voyants… Qu’ils sont pratiques ces voyants !

 

Codial a apporté un réel avantage au niveau de la facturation, en supprimant la ressaisie. Avantage également : la facturation groupée des BL. On gagne du temps en terme de travail et également en terme de recherche. A l’intérieur d’un projet, c’est facile de rechercher, on retrouve vite, c’est simple et rapide.

 

Au niveau fournisseurs, avant on ne faisait aucune vérification des bons de réception, car on ne pouvait pas le faire. Tout arrivait sur le chantier et on faisait confiance … C’était quelque peu frustrant…

Maintenant, on saisit toutes les commandes, on effectue un contrôle lors de la réception et si l’on s’aperçoit qu’une livraison ne correspond pas à la commande, on peut agir de suite.

Bien entendu, qu’il s’agisse des factures clients ou fournisseurs, tout est transféré en comptabilité.

Pour terminer, nous avons une excellente relation avec M. Hammy. Quand on l’appelle et qu’il n’est pas disponible, il rappelle systématiquement et quand on a besoin de lui, il est là. Rien à voir avec notre ancien prestataire Onaya ! »

 


 

entrepriseA propos de T.E.G.

 

Entreprise de travaux électriques (courant fort et faible) créée en 1989. Située au coeur de la Lorraine, la société T.E.G. est à quelques minutes de Metz et à une heure de route des plus grandes villes de la région, Nancy, Epinal, Lunéville, Verdun, Forbach.

 Cet emplacement donne également à l’entreprise une facilité et une rapidité d’accès aux grands axes autoroutiers. Cet atout lui permet d’agrandir son champ d’action au-delà des frontières de la Lorraine puisque nous rayonnons sur toute la France.

 La proximité du Grand Duché du Luxembourg lui laisse aussi envisager une extension d’activité prochaine vers ce pays dans le cadre de l’ouverture des marchés européens.

 

 

entrepriseA propos de INFORBAT 57

 

Inforbat 57 est spécialisé dans la mise en œuvre de logiciels de gestion d’affaires destinés aux entreprises du BTP. Notre longue expérience de ce secteur nous permet d’apporter des solutions adaptées aux besoins de chaque entreprise.

 Les services que nous proposons permettent de garantir une réussite des projets de nos clients.

Nous vous accompagnons tout au long de votre projet (analyse des besoins, formation, paramétrage, assistance, télé maintenance).

 Spécialiste du progiciel intégré CODIAL, nos principaux domaines d’intervention sont les suivants :

  • Logiciels dédiés BTP (devis, facturation, suivi des chantiers, métrés)
  • Logiciels de gestion d’affaires (suivi de projet, suivi de chantier, etc …)
  • Gestion du SAV (Contrats, Interventions)
  • Gestion de planning et de ressources
  • Sauvegarde sécurisée

 

www.inforbat57.fr

 

bouton_telecharger_pdf